Les yeux et les sports d’hiver

On oublie trop souvent que le soleil n’est pas seulement dangereux pour la peau, mais qu’il est un des principaux ennemis de nos yeux.

Pas de séjour à la montagne sans lunettes de soleil. Nous le savons tous, les rayons du soleil en montagne sont particulièrement redoutables et risquent d’endommager notre capital vision. Quels que soient l’âge et l’activité pratiquée, et même par temps couvert, le port de lunettes de soleil adaptées est indispensable.

Adoptez le réflexe lunettes de soleil en toutes circonstances !

Tout comme en été, au bord de la mer (les rayonnements su soleil sont puissants et potentialisés par les reflets des rayons dans l’eau et le sable), à la montagne, le réflexe de porter des lunettes doit être systématique, même par temps couvert. En effet, la neige reflète les rayons solaires tout aussi dangereusement, voire bien plus que l’eau et le sable. La neige réfléchit 85% des UV, proportion qui augmente de 10% à chaque palier de 1.000 m d’altitude. Le sable en réfléchit 20% et l’eau 5 à 10%…

Quels sont les risques aux sports d’hiver pour nos yeux ?

L’ophtalmie des neiges est une affection qui peut être récidivante et que l’on ne sait pas soigner.

Elle guette notamment les skieurs qui ne portent tout simplement pas de lunettes ou qui portent des lunettes qui ne protègent pas suffisamment. Cette affection survient 6 à 24 heures après une forte exposition des yeux au soleil et provoque des rougeurs, des douleurs, des larmoiements et une sensibilité à la lumière.

L’exposition intense au soleil est également à l’origine de DMLA précoce, dégénérescence maculaire liée à l’âge, une maladie irréversible qui peut mener à la cécité.

Les enfants : de très loin, les yeux des enfants sont les plus fragiles car leur système de protection est encore immature. Et il ne sera mature qu’arrivé à l’adolescence…

Que l’on marche, skie ou pratique les raquettes, le port de lunettes de soleil ou de masque de ski est indispensable. Encore faut-il bien les choisir…

Protection UV à 100% :
Ne vous fiez pas à la couleur foncée des verres. Les verres foncés qui ne filtrent pas les UV sont à proscrire car ils incitent la pupille à s’ouvrir ce qui laisse un large passage aux UV.

Catégorie 0 à 4 :
Pour la montagne, il faut choisir des lunettes appartenant à la catégorie 3 ou 4, jamais en dessous, et de préférence 4. Attention toutefois, cette dernière est déconseillée avec la conduite. Les conducteurs peuvent donc prévoir deux paires, une catégorie 4 pour le ski et une catégorie 3 pour la conduite.

Toutes ces solutions existent bien sûr à votre vue, n’hésitez pas à demander conseil à votre opticien Lunettes et Binocles

À lire également​

Contactez-nous

Coordonnées

Lunettes & Binocles
1 passage de l’arsenal
21000 Dijon

03 80 35 29 77